KATELL KOLLET

Ensemble vocal et percussions - musique de Bretagne

Crédit photo : Laureen Keravel - 2018

Crédit photo : Laureen Keravel - 2018

Jañlug er Mouel - Chant

Christian Faucheur - Chant

Youen Lange - Chant

Glenn Le Merdy - Percussions

0:00 / ???
  1. 1
    0:00 / 5:33

Katell Kollet, Catherine La Perdue, c'est le nom d'une gwerz collectée à de nombreuses reprises dans toute la Bretagne. L'orthographe sans mutation écrite est ancienne. Ce fut le nom du tout premier spectacle monté par trois chanteurs et un percussionniste. C 'est devenu à l'usage le nom de cet ensemble vocal issu du terroir bas vannetais qui après avoir raconté le destin tragique de cette jeune fille sur de nombreuses scène a souhaité continuer l'aventure et présenter un nouveau concert en 2018.

 

La musique 

Le répertoire est issu du fond traditionnel breton avec des chants en grande partie inédits. Ils sont ré-interprétés avec voix et percussions sur des arrangements contemporains inspirés des musiques d'Afrique, d'Asie et d'autres plus urbaines comme le hip hop ou le ragga. Ces inspirations permettent l'utilisation de bourdons rythmiques, d'ostinatos, de polyrythmies, de polyphonies, d'unissons,... autant de techniques qui viennent enrichir les mélodies.

 

Les peintures et les lumières

Dès le départ, l'ensemble a souhaité travailler avec l'artiste plasticienne Anne-Lise Biseau en lui commandant une série de huit tableaux non figuratifs destinés à servir de fond de scène. L'idée était d'illustrer, de suggérer et de soutenir le propos musical. Exécutés avec des matériaux contenant des particules métalliques, ils se transforment sous les jeux de lumières imaginés par Sylvain Hervé comme autant d'oeuvres changeantes, flamboyantes, donnant parfois l'illusion de 3D ou de tableaux rétro-éclairés.